Laila adore papy, pas seulement pour sa maison, mais pour sa queue également. La grosse beurette veut se faire brouter le gazon par sa vieille langue de vicelard et prendre quelques coups de bite dans chacun de ses trous.

Sur le rebord du bar, elle lui montre ses fesses en remontant sa robe. Coquin et très pervers, papy ne résiste pas longtemps à la tentation et commence à lui toucher le cul. La salope arabe se tient prête pour une bonne grosse sodomie, mais également pour le reste. La salope dodue veut profiter du bar pour s’allonger et se faire fouiller la chatte à coups de langue maintenant. Papy fait tout pour la faire jouir avec la langue, mais il mettrait bien sa bite dans le fond de ses trous tout de même. Si belle et grosse chatte, si gros cul bien profond, c’est tout ce qu’il aime.

Papy lui bouffe ses gros seins et pendant qu’elle le branle, il lui percute la chatte et le cul en bon vicelard qu’il est. La bite toujours bien raide, il arrive à faire gémir la grosse beurette en lui remplissant chacun de ses gros trous de salope. Lui qui est à la retraite sait parfaitement comment se contrôler pour ne pas éjaculer trop vite et pour faire jouir les grosses chiennes comme cette Laila. Affamée de sexe et de sperme, il va la tenir excitée très longtemps avant de lui donner sa récompense. Le bar de la maison va remuer au moins autant que toute la graisse de la beurette, mais c’est si bon pour elle et le vieux papy que vous allez bander vous aussi à voir ces deux là baiser dans toutes les positions possibles dans la cuisine.

C’est long, c’est bon, la salope gueule et se fait bien farcir les trous, et le papy…toujours aussi endurant quand il s’agit de niquer de la salope.